Non à la location-gérance !

Il faut réinventer l’hypermarché nous dit-on de toutes parts. Mais a-t-on mesuré le prix à payer pour les salariés ? Faut-il sacrifier les salariés pour sauver les hypermarchés ?

FO s’oppose à la destruction du modèle social intégré, acquis de longue lutte et construit depuis plusieurs décennies, par les salariés et leur syndicat FO-Carrefour.

NON à la sortie des magasins et des salariés, du groupe Carrefour !

NON, les salariés ne sont pas à louer avec leur magasin !

NON à la perte de recours pour défendre l’avenir !

NON à la disparition des droits !

Le syndicat FO dénonce le projet de Carrefour de mise en location-gérance progressive de son parc d’hypermarchés.

Cela a commencé, il y a quelques mois, par la location-gérance de 5 magasins, mal en point, contre laquelle le CCE hypermarché s’est opposé en donnant un avis défavorable.

Maintenant, il s’agit de 5 nouveaux magasins qui ne sont pas les plus en difficulté, loin s’en faut !

En réalité, ces magasins ont été choisis parce que Carrefour a trouvé des locataires gérants, potentiels pour eux.

La location-gérance représente, socialement, une mort lente.

Celle-ci se matérialise en une perte progressive des droits des salariés et une disparition programmée des représentants du personnel et de leur syndicat.

Les primes, les avantages sociaux, les conditions de travail, le bien être au travail… tout cela disparaît peu à peu.

Cela se vérifie immanquablement, en regardant ce qui s’est déjà passé ailleurs, dans les autres établissements passés en location gérance.

Combien d’autres encore ?  20, 50, 100 magasins ?

Le syndicat FO-Carrefour refuse un avenir ou la plupart des hypermarchés Carrefour seront loués, petit à petit, avec leurs salariés, à des indépendants (souvent anciens directeurs de magasins) qui n’apporteront pas de solution aux nouveaux enjeux technologiques et commerciaux.

Force Ouvrière exige que le Groupe Carrefour renonce à ce projet de nouvelle gestion des hypermarchés.

FO a décidé de combattre cette volonté inacceptable de Carrefour, de mise en location-gérance de ses hypermarchés et revendique une solution alternative, économiquement viable, à ce modèle socialement désastreux.

Le syndicat FO Carrefour se réserve le droit de mener toutes les actions qu’il jugera nécessaire pour que la voix des salariés se fasse entendre des actionnaires.

La première action a été une journée de mobilisation réussie le jeudi 4 avril pour dire STOP à la mise en location-gérance des Hypermarchés Carrefour. Si rien ne bouge, FO Carrefour ne lâchera rien !

Michel Enguelz, Délégué de groupe FO Carrefour