Carrefour annonce le passage en location-gérance de 66 magasins !

04 mars 2020

Le 4 mars, la direction de Carrefour a annoncé que 34 magasins Market sont concernés par un projet de passage en location-gérance au premier semestre 2020, une vingtaine de supermarchés sont actuellement à l’étude. Leurs noms nous serons dévoilés au second semestre.
Ce n’est pas moins de 12 hypermarchés qui subiront le même sort cette année.

Nous déplorons que Carrefour se dédouane de ses responsabilités sociales en transférant la gestion des ressources humaines à des locataires gérants, en choisissant de percevoir des redevances à la place.

Ce modèle de gestion ne doit pas servir à entraver ou à saper l’application d’une convention collective déjà conclue, à baisser les salaires, à dégrader les conditions de travail.

La location-gérance n’est pas la solution pour la transformation commerciale du modèle Hypermarchés et Supermarchés. Ce n’est qu’une solution économique pour « externaliser » le problème. Quelle est la place des femmes et des hommes dans ce projet ? Quelle pérennité pour le commerce et l’emploi ?

Pour FO, la mise en location-gérance est une perte de droits et de pouvoir d’achat pour les salariés qu’il faut combattre. Les salariés ne doivent pas payer les errements économiques des dirigeants de ces dernières années.

Aujourd’hui, 12 hypermarchés sont concernés, 54 supermarchés, combien demain ?

La Direction Carrefour doit impérativement revoir ses stratégies commerciales afin d’éradiquer la destruction du socle social construit depuis plusieurs décennies.

Pour la sécurisation de l’emploi, FO revendique l’application des dispositifs GPEC avant que ces magasins soient transférés à des locataires gérants.

Nos collègues doivent avoir le choix de leur avenir professionnel.