Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat

14 janvier 2019

Suite à la réunion du 19 décembre 2018, la direction a convié les partenaires sociaux à une réunion de négociation ayant pour objet : « Le versement d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat »

Après nous avoir présenter le contexte économique dans lequel évolue le groupe, la direction a écouté nos revendications et suite aux échanges, elle a fait l’annonce suivante :

Le montant de la prime s’élève à 200 €
elle est exonérée des cotisations sociales et non soumis à l’impôt, y compris la CSG CRDS.
Elle sera versée sur la paye de février 2019.

Les conditions à réunir :
– Être présent dans l’entreprise au 31 décembre 2018,
– Être présent au moment du versement,
– Percevoir une rémunération inférieure à 3 SMIC (4500 € brut mensuel)

A la demande de FO, les salariés à temps partiel percevront la même prime que les salariés à temps complet. Ce sera ainsi 95% des salariés Carrefour qui la percevront.

Cependant, elle sera proratisée au temps de présence sur 2018 (hors arrêts maladies, accident du travail, congé maternité …).

FO constate un écart significatif entre le montant de la prime présentée par le Président de la République (Maximum 1000€) et celui accordé par la direction (200€).

FO prend acte de la décision unilatérale du Groupe, de verser cette prime. Toutefois, FO réaffirme ses revendications pour les négociations à venir, à savoir une augmentation de salaire décente, la prime transport, lutter contre la précarité et défendre nos emplois.
Cette prime n’impactera pas le montant de la prime sur résultats (Participation et Intéressement collectif Groupe) obtenue suite aux grèves menées et initiées par FO en mars 2018.